Contre-critique

Contre-critique

"Fondation" de I.Asimov


"Fondation" de Isaac Asimov.

 

Ce premier cycle, "meilleure série de science-fiction de tous les temps" selon le prix Hugo qui lui a été décerné, ne produit absolument pas l'effet escompté. Si vous vous attendez à un monument de S-F, vous risquez d'être déçu.

L'histoire, située au 13ème millénaire, nous raconte comment les calculs du psychohistorien H.Seldon prédisant la chute de l'Empire vont amener des mathématiciens et leur famille à s'installer sur la planète Terminus pour lutter contre l'Empire tout puissant.

Le roman, très politique, avance au rythme des manigances et des accords entre terminus et le reste de la galaxie. Le recours à l'action est presque inexistant et les dialogues sont nombreux.
Divisé en cinq parties, "Fondation" démarre bien avec "Les psychohistoriens". Malheureusement la deuxième partie et surtout la troisième, intitulée "Les maires", deviennent lassantes; L'intrigue a du mal à nous tenir en haleine. On gagne en intérêt avec les deux dernières parties concernant les Marchands, mais est-ce suffisant pour donnez envie de poursuivre la lecture du deuxième cycle?

R.P.


24/12/2009
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour