Contre-critique

Contre-critique

"L'attrape-cœurs" de J.D. Salinger


"L'attrape-cœurs" de J.D. Salinger.

Holden, un collégien en proie au doute après la mort de Allie, est renvoyé de son établissement juste avant noël. Il décide de fuguer.
"Quand la môme Sunny a été partie je suis resté un moment assis dans le fauteuil et j'ai fumé deux ou trois clopes. Ouah, je me sentais
misérable."
Dès le début, ce livre datant de 1945 surprend par la modernité de son écriture et de son propos. Ce roman est écrit à la première 
personne du singulier avec un langage presque oral, comme si son
auteur avait retranscrit les paroles de son héros. Le texte est alors étonnamment facile à lire et les 26 chapitres se laissent dévorer.
Le contenu, lui, est tout aussi agréable; On se laisse embarquer pour quelques jours dans les pérégrinations de Holden, adolescent 
attachant dont la désinvolture déconcertante nous intrigue et nous touche. Il est incompris, inconsidéré et en mal de vivre.
Au cours du récit Holden fera l'expérience de l'amitié, de la fuite, de l'alcool, de l'amour, de la solitude, du regret, et la liste est encore 
longue. On comprend mieux après sa lecture pourquoi ce livre fut un phénomène littéraire.
R.P.


06/01/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour