Contre-critique

Contre-critique

"L'entre-sort" de O. Vanghent

 

"L'entre-sort" de Olivier Vanghent.

 

"On aimerait s'absenter de l'amour comme on se soustrait parfois du monde, avec l'assurance de le retrouver à peine changé. Mais il n'est pas d'exils sentimentaux."

Une histoire très courte, un titre intriguant et un sujet douloureux, voici le premier essai d'un auteur, un essai qui s'approche davantage de la nouvelle que du véritable roman. Vous y découvrirez deux personnages formant un couple, dont chacun prend la parole séparément, au cours de deux parties distinctes et équivalentes, intitulées respectivement "lui" et "elle". Lui est invalide, étendu sur un lit d'hôpital et prisonnier de son corps inerte, elle est compatissante et se retrouvera incarcérée à cause de lui, prisonnière à son tour. C'est une histoire d'amour qui ne peut engendrer que la souffrance, car l'un devra porter le fardeau de l'autre pour l'en libérer.

"Ces amis de toujours, qui n'ont jamais cueilli pour vous la moindre rose, vous fleurissent aujourd'hui en convoi. Les plus appliqués sont déjà vêtus de noir, tirent une tête d'enterrement. Le pas lourd, le chagrin pompeux, ils s'entraînent à porter le deuil."

Vanghent exorcise ses démons en racontant cette aventure tragique, celle d'un homme paralysé qui n'attend rien d'autre que la mort pour se défaire de sa carcasse morbide, tandis que dans la deuxième moitié du récit, sa compagne découvre les difficultés du milieu carcéral.

Bien que "L'entre-sort" soit très sombre et exempt d'espoir, sa lecture ne nous plonge pas dans la dépression. On est d'ailleurs loin du gouffre abyssal dans lequel un individu peut se trouver, car Vanghent ne se repaît pas de la souffrance de ses personnages et ces derniers ne se lamentent pas outre mesure. L'écriture est plutôt poétique et métaphorique, et les émotions sont moins palpables car légèrement sublimées.

Le sexe est également un des thèmes récurant du livre. Les deux personnages en parlent fréquemment, tantôt crûment, tantôt de manière allusive.

"Je ne veux pas savoir ce qui m'a conduit dans cet hôpital. Je ne souffrirais pas être responsable de mon malheur. Je ne toérerais pas plus qu'un autre en fût la cause. L'instant du chaos m'échappe."

Le problème de ce livre, c'est que les personnages ne sont pas vraiment développés psychologiquement, et que le lecteur ne connaitra que peu de choses concernant leurs vies respectives, leurs passés, leurs motivations. À priori, l'intérêt n'est pas là, mais c'est ce qui rapproche "L'entre-sort" de la nouvelle, alors que ce dernier aurait gagné à être plus étoffé.

Concernant l'écriture à proprement parler, le style de Vanghent est totalement lapidaire. Il emploie essentiellement des phrases courtes, sujet, verbe, complément, et parfois même, presque dénuées de syntaxe. Il faut aussi préciser que l'auteur mélange dialogue et narration :

"La porte s'est ouverte. Pour vous. Une visite. Je somnolais. Je me lève. J'emboîte le pas de la surveillante. Couloirs, escaliers. Je n'en ai jamais reçu. Escaliers, escaliers. Pour moi, vous êtes certaine ? Dernier couloir. C'est ici. Une petite salle."

Ce style, peu littéraire, n'empêche pas d'apprécier les tournures de phrases, les images qu'elles recèlent et le rythme effréné qu'elles engendrent. Vanghent essaie de traduire la pensée, sa fulgurence, en la combinant avec une certaine idée de la poésie, et cela en rend la lecture facile et agréable. On regrette seulement une certaine prétention qui semble poindre au fil des pages, et un vocabulaire parfois emprunté : vultueuse vulveliquescence de la matière ou d'ombre, acagnardée au sol.

Un premier récit envoûtant, à la beauté légèrement aseptisée, et dont l'aspect "nouvelle" risque de laisser sur sa faim. En quelque sorte, une mise en bouche, qui a le plaisir de nous faire découvrir Vanghent, mais dont il faudra attendre la suite pour confirmer ou infirmer le talent. À découvrir.

R.P.



11/11/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour