Contre-critique

Contre-critique

"Le cœur du pélican" de C. Coulon

 9782757857601.jpg

"Le cœur pélican" de Cécile Coulon.

 

"...mais ils ne voyaient pas, ils ne sentaient pas la colère monter dans la gorge des enfants, ils ne demandaient pas si la nouvelle maison leur plaisait, ils avançaient dans leur vie et traînaient leur progéniture derrière eux, persuadés de leur offrir la protection et l'amour nécessaires. Pourtant, la tendresse n'avait rien à voir avec la taille d'une nouvelle chambre..."

Au départ, Joanna voudrait comprendre pourquoi son mari Anthime, le père de ses enfants, dont elle est toujours amoureuse, est parti, quinze ans plus tôt, laissant un vide impossible à combler. Ainsi, le lecteur va revenir sur le parcours d'Anthime, sur la façon dont il est devenu une vedette à la course, tandis que la sœur de ce dernier, Helena, l'a accompagné comme elle a pu et que Joanna ne pourra trouver d'explication qu'en elle-même.

Dans la première partie, on est captivé à partir du moment du jeu de la quille. Au cours de ce jeu, la pression psychologique est exacerbée et enfouie dans l'estomac d'Anthime. La romancière elle, offre de belles ellipses qui rendent le récit très imagé et efficace. Et derrière la compétition sportive se dessine une histoire d'amour déçue.

"Et tandis que Béatrice effleurait des lèvres la bouche d'Anthime, Joanna, cachée derrière la porte entrouverte, laissa filer un juron entre ses dents et s'enfuit dans le couloir sale, les bras crispés contre son ventre, le corps secoué de spasmes à force de refouler les cascades de larmes qui lui cognaient aux paupières."

Anthime est un personnage formidable et dès qu'il s'agit de lui, le récit est tout à fait captivant. Les parties consacrées à Joanna sont moins intéressantes. Heureusement Anthime n'est jamais loin, et l'entraineur, Brice, ainsi que l'athlétique Béatrice sont eux aussi des personnages remarquables. D'ailleurs le rapport entre Béatrice et Anthime, bien qu'il surgisse de nulle part, s'avère singulier et plutôt riche.

Entre ascension et chute, le parcours d'Anthime fait de lui un héros exigeant, mais aussi vulnérable et complexe. Ses épreuves et sa volonté de fer nous marquent, tandis que la rage de vivre obsède le roman.

"Anthime n'irait pas en enfer simplement pour allumer sa cigarette. Il irait pour en rapporter des pierres fumantes et les porter dans ses poings le reste de sa vie."

Plus abouti que son premier roman intitulé "Méfiez-vous des enfants sages", ce récit-ci s'éparpille tout de même entre plusieurs personnages et semble parfois un peu éclaté. Mais la romancière, sans doute avec la maturité, est parvenue à resserrer son intrigue et à davantage captiver son lecteur.

Véritable histoire noire, ce roman de Coulon n'épargne pas ses personnages ni son héros et rend clairement compte de leur malheur, au cours du destin spécifiquement houleux du Pélican. Si vous vous attendez à un récit consensuel, vous allez être particulièrement surpris, la fin étant franchement virulente et atypique. À découvrir.

R.P.



22/07/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour