Contre-critique

Contre-critique

"Les clans de la lune alphane" de P.K. Dick


"Les clans de la lune alphanes" de Philip K. Dick.

Chuck Rittersdorf, employé par la CIA pour programmer des sims, est harcelé par son ex-femme Mary. Cette dernière souhaite davantage de réussite pour Chuck alors que lui-même se satisfait pleinement de son travail. Elle décide alors de le faire engager par Bunny Hentmann, un célèbre comique de TV. Survint alors une mission sur Alpha III M2, impliquant la participation de Chuck et de Mary tandis que le couple est en pleine crise et que Chuck se demande s'il n'est pas victime d'un complot.
"Gabriel Baines envoya au-devant de lui son simulacre cliquetant - fabrication manse -  pour voir s'il ne risquait pas d'être attaqué."
Comme souvent chez Dick, l'histoire est complexe, elle contient de nombreux protagonistes et elle offre une multitude de possibilité. Les psychologues et les psychotiques se croisent et se confrontent sans que l'on sache clairement qui est fou et qui est lucide.
"Etant donné les circonstances exceptionnelles, je pourrais fort bien m'arranger pour la  tuer, par l'intermédiaire du robot de la CIA..."
Le récit mélange habilement suspense policier, complot d'état, manipulation des individus, réflexion existentielle, pression psychologique et femmes fatales; des thèmes chers à l'auteur.
"Des femmes comme ça, vous avez intérêt à vous assurer qu'il n'y aura pas d'obligations  légales avec elles quand vous les fréquenterez. Etre certain que c'est illégal: vous savez,  juste une liaison..."
Dick est un maître de la science-fiction et il le prouve une fois de plus avec ce roman qui narre les conséquences d'un conflit "Terre-Alpha", dans lequel une lune isolée du système alphane a été colonisée par des Terriens en vue d'y construire une base-hôpital; Abandonnée depuis vingt-cinq ans, cette lune nommée "Alpha III M2" abrite désormais des clans de malades mentaux livrés à eux-même. On y retrouvera alors les Deps: pour dépressifs, les Pares: pour paranoïaques, les Manses: pour maniaques, etc.
"Depuis des années, il avait classé les Manses comme étant simplement hostiles. Mais  cela ne les expliquait aucunement. Ils prenaient plaisir à leur violence, ils éprouvaient  une délectation perverses à tout écraser et à intimider les autres..."
Les personnages habitent dans des "conapts", se déplacent en "aérotaxi", lisent des "homéojournaux" et vivent avec des "non-Ts": non terriens. Le personnage de Chuck fera la rencontre de Joan Trieste: une "psi" travaillant pour la police qui a la possibilité de faire remonter le temps en arrière sur une surface restreinte jusqu'à une période de cinq minutes; de Lord Running Clam: un fongus ganymédien, sorte d'ectoplasme, un amas de petites sphères jaunes, capable de passer sous les portes et de communiquer par télépathie; et de Dan Mageboom: un sim -ou simulacre- au service de la CIA.
"Baines arriva le premier près des débris du vaisseau. Une sorte de parachute  d'urgence, une énorme sphère emplie de gaz, avait jailli de l'arrière du vaisseau, lui  permettant de se poser sans trop de brutalité."
L'univers de Dick est d'une richesse inégalable, sa capacité à juxtaposer les niveaux de réalité et à mêler science-fiction et troubles psychologiques est remarquable. Ce roman, bien que ne faisant pas partie des plus connus, est à la hauteur de son talent et il mérite amplement la lecture.
R.P.


18/05/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour