Contre-critique

Contre-critique

"Naufrages" de A.Yoshimura

"Naufrages" de Akira Yoshimura.

 

"Le village était délimité au sud par des falaises qui s'avançaient allègrement dans la mer tandis qu'au nord s'ouvrait la route du col...Cette situation plongeait le village dans l'isolement le plus total."

C'est au sein de ce petit village reculé que l'auteur place son roman, et nous permet de découvrir le mode de vie de ses habitants à travers les yeux d'Isaku, garçon de neuf ans qui doit s'occuper de sa famille car son père est parti pour trois ans.

Le roman s'ouvre sur un rituel de mort et c'est la première fois qu'Isaku est autorisé à participer à des funérailles.

"Ils comptaient donc sur la pêche au poulpe pour se procurer suffisamment de nourriture pour passer l'hiver, de sorte qu'une mauvaise pêche influait sur les conditions de survie du village."

Isaku, propulsé chef de famille en charge des siens, va apprendre et faire de son mieux, avec fierté, malgré les conditions extrêmes dans lesquelles il vit.

"Le meilleur moyen de lutter contre la famine était de se vendre."

Le père d'Isaku, comme beaucoup d'autres villageois étaient partis travailler gratuitement pour plusieurs années en échange d'une certaine somme versée à leur famille. Car la misère est très présente dans ce roman où les habitants se battent constamment pour survivre. La nourriture étant leur principale préoccupation.

Le roman est très éloigné d'un quelconque larmoiement, il est plutôt axé sur le côté documentaire et le descriptif du quotidien. Isaku apprendra par exemple la pêche au maquereau, à force de ténacité. On découvre notamment de nombreux rituels qui sont véritablement ancrés dans la vie du village.

"Montrer son ventre rebondi et son sexe aux divinités de la mer était un rite qui favorisait la reproduction du poisson. Isaku se prosterna en joignant les mains avec les autres."

L'organisation du village tout entier est fondé sur des croyances.

"La vie était un don des dieux et des bouddhas, et quand venait la mort, l'âme humaine partait aux confins de la mer, pour ensuite revenir dans le ventre d'une femme afin de revivre dans le corps d'un bébé."

Le monde de "Naufrages" est rude et impitoyable. Isaku est confronté à la mort dès son jeune âge :

"Le mort, un homme de plus de cinquante ans du nom de Kinzo, était nu, simplement couvert d'un linge autour des reins."

Isaku est traité brutalement par sa mère, l'amour filial existe mais il n'est pas empreint d'affection :

"Peu après, il réalisa que la natte avait été soulevé et qu'on le frappait sans ménagement. Il se redressa en tentant d'esquiver les coups.

- jusqu'à quand vas-tu dormir ? Lève-toi et va travailler."

Isaku est séduit par une fille nommée Tami, mais le roman n'est pas une histoire d'amour et la cuisson du sel, donc la veillée nocturne pour entretenir le feu, est la tâche la plus importante à accomplir. Elle permettrait d'attirer les bateaux vers le naufrage.

"Ce sont les ancêtres qui ont décidé qu'il fallait les tuer, et cela continue depuis. Il faut se plier à la loi du village."

Face à la fatalité, les villageois n'ont d'autres options que de se résoudre à la volonté de leur chef de village qui perpétue la volonté des anciens et qui ne désire que le bien du village. Sans la connaissance, ils ne peuvent parfois que s'abandonner à la prière.

"Naufrages" est un conte cruel et passionnant sur la vie d'un village qui nous captive, au fil des saisons, à travers ses nombreuses péripéties. Il nous montre également comment des hommes et des femmes créent un lien indéfectible avec un mode de vie, malgré les difficultés, sans jamais chercher de solutions dans un autre mode de vie.

En comparaison avec notre Europe technologique et hautement civilisée, "Naufrages" nous permet de relativiser, et nos maux semblent soudain dérisoires quand nous opposons notre société faite de logements, d'eau courante, d'électricité et d'accessoires hi-fi, à un village presque autarcique dont la survie face à la misère est un combat sans fin.

R.P.



21/01/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour