Contre-critique

Contre-critique

"La guerre des mondes" de H.G. Wells


"La guerre des mondes" de Herbert George Wells.

 

Pionnier de la science-fiction contemporaine pour adulte, H.G.Wells nous livre avec sa « Guerre des mondes » un classique concernant l'invasion extra-terrestre, mais qui reste tout de même un chef-d'œuvre.

« Ne bougez pas, dit-il, le plancher est couvert de débris de vaisselle. Vous ne pouvez guère remuer sans faire de bruit, et je crois bien qu'ils sont là, dehors »

Dès le départ, Wells nous annonce l'invasion de la Terre par les Martiens et le cataclysme qui en découlera. La suite du roman est un ingénieux suspense durant lequel on se demande comment cet incroyable événement va se produire et de quelle manière l'humanité va s'en sortir. On suit alors les péripéties de personnages projetés en plein chaos.

Wells, conteur incroyablement efficace, écrit un roman haletant, riche en rebondissements, et qui n'oublie pas de délivrer l'impact émotionnel ressenti par ses protagonistes. Ces derniers, ainsi que leurs réactions, sont d'une telle sincérité qu'on ne peut que s'identifier à eux et frissonner au vu de leur extraordinaire situation.

Le talent de Wells se déploie de par son objectif : Décrire les faits de manière réaliste, comme un reportage. Il fait ainsi appel à d'habiles descriptions et témoignages, tous empreints de véracité. Son récit, continuellement crédible, ne nous fait jamais douter de ce qui y est relaté.

« Je ressentis alors une émotion des plus rares, une émotion cependant que connaissent trop bien les pauvres animaux sur lesquels s'étend notre domination. J'eus l'impression qu'aurait un lapin qui, à la place de son terrier, trouverait tout à coup une douzaine de terrassiers creusant les fondations d'une maison »

Tout comme la forme, le fond est particulièrement intéressant. Il fait directement écho aux massacres perpétrés sur certaines populations ; Car qui sont les Martiens de Wells, sinon des envahisseurs que seule l'humanité a su engendrer ?

On peut également interpréter son message comme un signal d'alarme envoyé aux dirigeants égoïstes dont les besoins sont continuellement satisfaits, et qui ne se préoccupent pas de l'ensemble de leur peuple, et vivent dans un monde qui leur est propre mais qui ne correspond pas à la réalité.

R.P.



02/01/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour